Le packaging en cosmétique et pharmacie : facteur décisif pour l’achat

Le packaging en cosmétique et pharmacie : facteur décisif pour l’achat

Parfaitement disposés sur des présentoirs ou des PLV, de nombreux emballages en carton micro-cannelure, polypropylène ou polyester attirent bien notre attention en pharmacie et parapharmacie grâce à un design de plus en plus soigné et attractif.

Il suffit de se rendre en pharmacie pour constater la grande évolution du secteur médical et cosmétique. L’offre de produits et formats est aujourd’hui extraordinaire.

Pourquoi s’orienter vers un médicament spécifique alors que nous en avons un grand choix ? Une large gamme de vitamines différenciées par sexe, âge et types selon les besoins de chacun s’offre même à nous.

La variété de produits et de formats ne cesse de s’élargir grâce au grand nombre de produits homéopathiques, hygiéniques, cosmétiques et de beauté présents sur le marché.

L’expérience est similaire lorsque nous nous rendons en parapharmacie : les différents emballages au coloris alléchants nous incitent à consommer même si nous n’en avons pas besoin.

C’est là que le packaging entre en jeu dans l’industrie pharmaceutique et cosmétique, et les laboratoires ont bien compris l’importance de soigner cet aspect.

Dans un marché où la concurrence s’est accrue, le packaging revêt un rôle essentiel. D’après Nielsen, 64 % des consommateurs se décident à acquérir un produit en fonction de l’emballage.

 

L’importance des finitions et des matériaux choisis

#1 Différents types de carton

L’emballage des médicaments ou des produits cosmétiques est souvent élaboré à partir de différents types de carton (plat, ondulé, etc.).

Le carton plat est très populaire car il permet d’élaborer toute sorte de packagings. C’est un matériau flexible, parfait pour conditionner, protéger et présenter quasiment tous types de produits.

Le rendu de l’impression et les finitions sont aussi excellents.

Le carton ondulé est également très employé dans l’élaboration de conditionnements et d’emballages. Il offre du maintien, de la résistance et de la durabilité. De plus, il tolère bien la superposition de différents papiers, et permet donc d’obtenir un rendu qualitatif qui fait toute la différence.

Boîte en carton avec rabats latéraux et languettes pour une fermeture facile

#2 Polyester imprimé

Les boîtes en polyester imprimé sont de plus en plus répandues dans le secteur cosmétique.

Le polyester est un matériau laminé qui vient se placer sur le carton. Il offre des finitions métallisées et iridescentes qui apportent une touche originale et différentielle au produit.

Il est notamment destiné à l’élaboration de coffrets, boîtes, conditionnements, emballages, présentoirs et PLV. S’agissant d’un matériau en plastique, il imperméabilise la surface tout en se démarquant par son aspect visuel.

 

#3 Polypropylène

Le polypropylène est un matériau plastique recyclable.

Il peut être transparent, opaque ou translucide, et se présente sous différentes teintes et textures.

Plusieurs techniques permettent d’imprimer sur le polypropylène, le rendu étant très alléchant.

De même, il supporte bien l’eau et l’humidité, et ne jaunit pas avec le temps.

 

Les matériaux utilisés dans le conditionnement de médicaments, produits cosmétiques, homéopathiques et hygiéniques se doivent d’être versatiles et attractifs, mais doivent aussi répondre à d’autres critères imposés par les consommateurs, comme le respect de l’environnement.

L’usage de papiers ou de plastiques recyclés et recyclables et d’encres sans chlore, et la réduction de l’empreinte carbone lors de la production des emballages sont désormais des aspects très appréciés par les consommateurs au moment de faire leur choix.

Le rôle majeur du design

Le design joue un rôle essentiel car, en plus d’être attractif, il doit remplir la fonction d’information.

C’est là que le design se veut essentiel puisque le packaging doit fournir des renseignements tout en étant très attractif.

Il est désormais fréquent de retrouver des médicaments ou des compléments alimentaires appliquant des codes couleurs selon l’ingrédient principal ou incluant des dessins pour un rendu plus visuel et compréhensible.

Le côté rationnel et l’aspect émotionnel du design doivent aller de pair. Il doit apporter des informations claires mais doit rester attractif, alléchant et éveiller la curiosité des acheteurs.

Ainsi, le public adulte a une préférence pour les packagings clairs, élégants et inspirant de la confiance. En revanche, les produits pour enfants affichent normalement des couleurs plus intenses et sont souvent ornés de dessins d’animaux pour les rendre plus engageants.

Les médicaments sont toujours conditionnés, et les informations qu’ils contiennent sont soumises à une réglementation stricte : le principe actif, la posologie selon les âges, les doses, les conditions de conservation, etc. Depuis 2010, l’étiquetage en braille est devenu obligatoire sur tous les médicaments et le code-barre doit être estampillé.

Pour cette raison, il est essentiel de choisir un fournisseur capable de proposer une grande offre de matériaux et imprimantes, et de procurer une technologie de pointe pouvant s’adapter aux exigences de chaque type d’emballage.

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez votre avis ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(https://www.graficasdigraf.com/wp-content/uploads/2018/10/completo.jpg);background-color: #ff95a3;background-size: cover;background-position: center center;background-attachment: scroll;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 300px;}